Guidance • 09.04

• Maturity • Flowering • Creativity • Clinging to the past • Breakthrough •

L’amour a besoin d’espace pour grandir en soi. Cet espace on le crée en travaillant sur soi, en se libérant de son passé. Il ne s’agit pas d’oublier ou de négliger ce qui s’est passé dans notre vie, mais plutôt de se libérer des liens nocifs, encore actifs au présent, limitant nos actions et notre potentiel d’épanouissement. Une fois que ce travail est entamé, le premier pas est notre bonne volonté, l’espace est crée et c’est notre vraie nature qui se révèle. On le ressens à mesure que la joie est de plus en plus présente en nous. Quelles que soient les conditions extérieures. Cette joie prends sa source dans l’amour et l’espace autrefois préoccupé et stagnant, devient vivant et florissant. Un merveilleux jardin existe à l’intérieur de nous. Lorsque cette joie et cet amour règne, le mouvement naturel est alors de partager. On sème alors les graines qui ont elles-même été semée à un moment donné sur ce que l’on percevait comme étant un terrain en friche. À mesure que l’on sème ces graines, notre jardin fleurit de plus en plus. Toujours plus riche, toujours plus beau, toujours plus exaltant.

Déposer à ses pieds son passé, c’est s’autoriser à rappeler à soi sa nature profonde. Une terre saturée d’eau fait pourrir toute graine sans leur donner la moindre chance. Nos blessures et nos rancoeurs sont un poison pour notre jardin. Seules les plantes les plus coriaces s’y font une place. Pourquoi se contenter de « mauvaises » herbes alors que nous pouvons cultiver une variété infinie de couleurs, de formes et de senteurs, des plus subtiles au plus extravagantes? Pour inviter toute cette variété, il faut préparer le sol, le retourner, le nourrir. Sans cela rien ne pousse que ce que nous ne désirons pas vraiment. Se dépouiller de ce qui nuit notre être, le pollue, nos sentiments négatifs, nos jugements envers nous-même. Cela implique parfois de faire des changements dans nos vies, pouvant nous amener à vivre des choses difficiles. Lorsque notre vrai désir est activé, cela se fait, d’une manière ou d’une autre, plus ou moins douce, plus ou moins brutale.

Dès que ce jardin intérieur et le lot de joie qu’il amène avec lui est vu et reconnu, on ne peut simplement plus faire machine arrière. Se raccrocher à cet autre que l’on a été. Limité, entravé par ses propres idées. Lorsque l’on permet à nos fleurs de s’épanouir, notre créativité s’exprime alors sous toutes ses forme, c’est un mouvement que l’on accompagne. Il est tout à fait naturel, très précieux, et puissant à la fois. Il ne s’agit pas d’atteindre quelque chose, un état de béatitude inaltérable, ou quelque chose d’irréel qui serait placé devant nous et qui serait séparé par une distance. Il est question de se dépouiller de ce qui ne nous appartient pas, nos peurs, nos aspirations à être une meilleure personne, nos idées sur nous même, nos jugements. Et de laisser émerger l’être que nous sommes vraiment, sous toutes ces couches dont nous nous sommes couverts au fil du temps. Cela ne veut pas dire non plus que nous n’auront plus aucuns de ces voiles. Notre condition humaine est aussi faite de cela. Il s’agit d’en enlever suffisamment pour voir qu’au travers, ce n’est que de la lumière. Et que ce qui nous sépare de cette lumière, n’est rien d’autre que nos idées. Car tout est là. En chacun de nous, dans notre coeur, existe ce jardin merveilleux. Il nous apparaît sous différentes formes, plus ou moins joyeuse. Il ne tient qu’à nous d’être un jardinier digne de notre nature véritable 😉 Et ce qui nourrit le jardinier en nous, c’est la joie de partager ce qu’il a récolté. Simplement de se poser dans un coin ensoleillé du jardin, et partager, avec ceux qui le souhaite, les fruits de sa récolte.

Guidance.09.04

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s