La danse

Un nouveau dessin de la série « Amazonie ». Il illustre le retour du mouvement de la vie dans ce corps émergeant d’un sommeil profond. L’Ayahuasca, liane ondulante, induit cette danse et permet au corps de se rappeler qu’il est ce mouvement. La vraie nature du corps, comme de tout ce qui vit, est de vibrer, de danser, d’onduler et de diffuser un son, une vibration, une couleur, une odeur, des mots. La symphonie de la vie s’écoute avec le coeur, se goûte avec l’esprit et se danse avec le corps.